Aidez nous à réduire le bruit des verrouillage de voitures bruyants

Cliquez sur "commentaires" pour voir les autres histoires d'horreur... et n'oubliez pas de nous laisser votre propre histoire concernant les klaxons inutiles.

mardi 4 décembre 2007

Lettre au RQCB (Regroupement Québécois contre le bruit)

Bonjour,

Je vous ai déjà écrit pour mentionner que je trouvais inacceptable le bruit inutile du klaxon émis par certaines voitures lorsqu'on les verrouilles. C'est encore plus vrai dernièrement car avec le temps plus chaud, je me suis fait réveiller deux nuits la semaine dernière par des voisins différents qui revenaient aux petites heures du matin. De plus une autre journée au moment ou je passais à côté d'un gros camion RAM 1500 le propriétaire déverrouillait son camion en émettant un énorme coup de klaxon. Cela m'a encore plus convaincu de m'engager à faire plus pour contrer les bruits inutiles. Les conducteurs n'étant pas aveugles… le klaxon pourrait facilement être remplacé par un signal lumineux. Si les conducteurs verrouillent leurs portes proche de leur voiture ils peuvent même entendre le léger bruit de verrouillage sans avoir à utiliser un klaxon. Ce klaxon pour verrouiller les portes des voitures est non seulement inutile mais j'ai aussi réalisé dernièrement que ce bruit pouvait être source d'accident. En effet, quand un conducteur qui roule entend un coup de klaxon, il peut perdre de précieuses secondes à essayer de déterminer d'ou vient le coup de klaxon pour savoir s'il lui est destiné. Ces précieuses secondes font en sorte qu'il est distrait de la route, ce qui pourrait occasionner un temps de réponse plus long en cas de vraie urgence.
Lorsque ma fille a acheté une Volksvagen dernièrement, j'ai appris que le système de verrouillage peut être modifié facilement par le concessionnaire. Système visuel seulement ou un coup de klaxon pour verrouiller. Pour déverrouiller, système visuel seulement ou deux coups de klaxon pour déverrouiller la porte du conducteur et quatre pour déverrouiller tout le reste.
Après avoir réfléchi au pourquoi les constructeurs utilisent ce système, j'en suis venu à la conclusion que ce n'est que pour une question de publicité. Lorsqu'un client achète une nouvelle voiture, il en est habituellement fier et lorsque le concessionnaire impose le système de verrouillage avec klaxon sans demander l'avis au client, ce dernier est sous l'impression "que c'est comme cela que cela ce fait maintenant". Les voisins en entendant le klaxon seront attirés par le son et vont noter que le voisin a maintenant une voiture neuve et ils vont se le faire rappeler chaque fois que le voisin reviens. Si ces personnes ne réfléchissent pas, ils sont aussi des candidats pour avoir ce système lorsque à leur tour ils achèteront une nouvelle voiture. Les constructeurs installaient auparavant un coup de klaxon léger qui dérangeait un peu mais à cause de l'acceptation du bruit et pour se démarquer encore plus parce que tout le monde le fait, ils mettent maintenant un coup de klaxon plus fort. Mon voisin viens d'acheter une Ford Fusion et je peut vous dire que vous l'entendez peu importe ou vous êtes dans la maison. Il y a aussi peut-être une autre raison mais on ne peut le prouver pour l'instant. Les concessionnaires auraient avantage à programmer le système avec klaxon car si les gens agressés par le klaxon se vengent en faisant du vandalisme sur la voiture, cela va permettre aux concessionnaires de faire de l'argent en réparant la voiture..
Ce qui est étonnant c'est que cette publicité fonctionne. Même les gens âgés tel mon voisin qui n'auraient jamais oser se promener avec un T-Shirt vantant leur voiture ce sont fait imposer ce système sans se rendre compte qu'ils font de la publicité avec le klaxon de leur nouvelle voiture.
Voici quelques idées qui pourraient être utilisés pour faire avancer ce dossier. (Je pourrai m'en occuper si vous le désirez)
A. Demander aux constructeurs automobiles
1. Si leurs véhicules utilisent un système sonore pour le verrouillage des portières?
2. Pour des fins de sécurité routière et pour respecter les règlements antibruit des villes, peuvent ils aviser leurs concessionnaires du Québec désactiver le système sonore de verrouillage de portières pour toutes les nouvelles voitures vendues et le remplacer par un système lumineux?
3. S'ils acceptent que leurs clients existants puissent faire désactiver le système sonore sans frais?
Le RQCB pourrait mettre en ligne la réponse aux questions précédentes.
B. Faire prendre conscience aux municipalités de ce phénomène qui prend de l'ampleur et leur demander comment faire respecter le règlement antibruit dans le cas des verrouillages sonores des portières. (Se plaindre au conseiller municipal? Se plaindre à la police? Inscrire le numéro de plaque des fautifs sur le web? Inscrire sur le site du RQCB la liste des municipalités qui ont déjà donné des contraventions à ce sujet.
C. Mettre en ligne au RQCB un petit feuillet explicatif que les citoyens pourraient imprimer et mettre sous les essuies glace de la voiture fautive pour faire prendre conscience au propriétaire que le bruit émis par sa voiture dérange.
D. Communiquer avec la SAAQ pour leur faire réaliser que le klaxon peut être une source d'accident et qu'ils émettent un avis pour les constructeurs de faire cesser ce bruit.
E. Communiquer avec les compagnies d'assurances pour leur faire réaliser que le klaxon peut être une source d'accident pour leurs clients et aussi une cause de vandalisme (les voisins exaspérés par le bruit) et qu'ils avisent leur clients de faire cesser ce bruit inutile.
Communiquer avec les avocats spécialistes des recours collectifs pour déterminer s'il y a possibilité d'un recours collectif (contre les fabricants de voitures/concessionnaires) qui font en sorte que leurs clients deviennent des sources de nuisances qui ne respectent pas les règlements antibruit.
C'est sûr que je peux aviser mes voisins, parents etc… pour leur faire part de cette source de bruit inutile mais si nous voulons avoir une chance de faire bouger les choses au niveau du Québec il faut comme vous l'avez réalisé en créant le RQCB se regrouper. Si vous le désirez, je pourrais commencer à entreprendre certaines actions mais pour que cela ait plus de poids, il faudrait peut-être commencer par ajouter ce dossier dans la liste des dossiers du RQCB.
Qu'en pensez-vous?
Philippe

23 commentaires:

Pierre a dit…

Bravo pour votre texte.

L'été, j'aime bien dormir la fenêtre grande ouverte. J'habite en ville et les bruits normaux de voitures ne me dérangent pas. Même un gros camion qui passe ne me réveillera pas. Mais le buit d'un plus petit véhicule qui s'arrête en laissant tourner le moteur va, au bout que quelques minutes, me sortir de mon sommeil.

C'est la même chose avec un chien qui aboie. Tous les chiens peuvent aboyer de temps à autres. Ce qui me réveille ce n'est pas un chien qui aboie mais un chien qu'on laisse aboyer longtemps.

Finalement, c'est autre chose pour les avertisseurs sonores de verouillage des voitures. Où j'habite, depuis 27 ans, je n'ai jamais entendu de klaxon. Mais depuis 2 ans et surtout cette été le nombre de ces systèmes avertisseurs de verrouillage a augmenté énormément.

Les gens ne se rendent-ils pas compte que un klaxon dans un pâté de maisons ne serait pas si terrible mais 7 ou 8, plusieurs fois par jours... ça devient insupportable.

Et même en hiver. Un de mes amis avait un voisin qui travaillait de nuit et dont le stationnement se situait juste sous la fenêtre où dormant mon ami et sa femme. Tous les nuits, à 3h20, le bon voisin verrouillait sa voiture et réveillait mon ami. Quel enfer !

Une loi devrait interdire ces systèmes qui ne servent absolument à rien qu'à se faire remarquer.

Pierre Cloutier
Longueuil

Michel Virard a dit…

Absolument d'accord pour engager une action. Pendant des années j'ai été réveillé en plein milieu de la nuit par un voisin qui garait sa voiture à un mètre de la fenêtre de ma chambre. Ce gadget n'a strictement aucune utilité et détourne un système d'urgence (l'avertisseur sonore réservé aux situations d'urgence) vers un usage complètement trivial. Il s'agit purement et simplement d'un abus des constructeurs. A ce titre je crois qu'une action directement au niveau fédéral pourrait être efficace: il s'agit simplement de préciser qu'un systeme d'urgence sur une véhicule ne peut en aucun cas être détourné de son usage réglementaire.

Michel Virard, ing.
Montréal

Jean Gauthier a dit…

D'accord.
Moi aussi, l'usage du klaxon pour savoir que les portières sont verrouillées m'agace énormément. N'y a-t-il pas une loi qui régit l'usage du klaxon?

andré dit le boulanger a dit…

Félicitations pour la justesse de votre propos sur l'usage injustifié du klaxon.
Je crois que l'utilisation de ce gadget banalise la fonction sécuritaire du klaxon.
J'habite à Montréal, alors imaginer combien de fois par jour les citoyens entendent cette bebelle qui dérange tout le monde.

Michel Virard a dit…

Voici la lettre que j'ai envoyé aujourd'hui. Je publierai ici la réponse.

Michel Virard
-----------------------------
A Transport Canada
Division sécurité automobile

A qui de droit,

J'ai cherché vainement le site de Transport Canada pour savoir s'il existait une norme fédérale sur la nature et l'utilisation des klaxons pour automobile. Depuis plusieurs années les constructeurs d'automobiles ont détourné l'usage principal des klaxons, qui est fondamentalement un avertisseur d'urgence, en en faisant un signal de confirmation de verrouillage des portes, au lieu ou en plus de signaux lumineux par les phares.

Cet usage de confirmation de verrouillage de portes trivialise la fonction originale du klaxon puisque, maintenant, un coup de klaxon est, la plupart du temps, associé au verrouillage et non plus à un danger imminent. De plus, cet usage intempestif du klaxon à toutes heures du jour et de la nuit est une nuisance pour tout le voisinage de ces véhicules et cela affecte littéralement des millions de Canadiens.

Nous aimerions connaître avec précision la position de Transport Canada sur ce problème que nous considérons comme sérieux car ce détournement de la fonction d'urgence d'un dispositif de sécurité d'une automobile vers une fonction triviale est tout aussi irresponsable que le serait la conversion de la poignée du frein d'urgence en crochet pour sac à main.

Le code de déontologie des ingénieurs fait obligation à tout ingénieur de dénoncer les situations qu'il perçoit comme compromettant la sécurité du public. Je n'ai donc pas le choix d'ignorer cette situation troublante. L'Ordre des ingénieurs du Québec ainsi que Conseil canadien des ingénieurs seront éventuellement avisés des réponses de Transport Canada à cette question. Il est possible qu'un article paraisse dans la presse pour faire le point sur cette question.

Michel Virard, ing.
507-4911 Chemin Côte-des-Neiges
Montréal, QC H3V1H7

Membre du regroupement KlaxNon

Copie à Thomas Mulcaire
Député au Parlement, comté d'Outremont.

Michel Virard a dit…

Nous sommes rendu le 19 novembre, soit 5 semaines plus tard et pas de réponse du Ministère des transports. Pas même un accusé de réception.

Par ailleurs je signale que mon député (Mulcair) a tenté de me rejoindre par téléphone le lendemain ou surlendemain de l'envoi mais j'étais absent ce jour là.

Michel Virard
Montréal

Anonyme a dit…

Merci de me rassurer,

je ne suis donc pas le seul à m'insurger contre la banalisation des systèmes d'avertisseur intempestifs qui sont devenus une norme industrielle à laquelle les acheteurs de voitures se soumettent docilement, de telle sorte que ce qui n'était que le fait de quelques-uns s'est désormais généralisé à un tel point qu'il envahit les rues résidentielles. Il existe pourtant un règlement (Règlement concernant le stationnement et la circulation, article 3.4) qui stipule que "l'usage du klaxon doit être limité aux cas d'extrême urgence" (http://www.polymtl.ca/sdi/docWeb/politiques_procedures_divers/reglement-circultion.pdf). Il suffirait donc de sensibiliser les autorités à l'obligation par les constructeurs, voire les concessionnaires, à respecter ce règlement en désactivant ce bidule, l'avertissement pouvant très bien se résumer par un simple clignotement de phares. Il me semble évident ici que ce procédé est en directe infraction d'un règlement déjà existant.

Jean-Yves Laporte
Montréal

Michel Virard a dit…

Suivi de la lettre du 10 octobre à Transport Canada.

Désolé mais, 4 mois plus tard, je n'ai trouvé aucune réponse de Transport Canada dans mes courriels. Je vais envoyer une lettre papier recommandée pour voir s'ils m'ignorent consciemment où inconsciemment!

Noter que mon député a tenté de me rejoindre par téléphone (une fois) mais j'étais absent à ce moment là.

Pollux a dit…

Philippe,

Félicitations pour vote initiative et votre exposé fort complet du problème dans cette lettre adressée au Regroupement québécois contre le bruit excessif et que l'on retrouve également sur votre blog intitulé KlaxNON.

J'ai moi-même demandé des comptes à plusieurs organismes publics concernés par cette question, à commencer par le Service de Police de la Ville de Montréal. Même si les coups de klaxons liés à l'activation d'un système anti-vol contreviennent manifestement à l'article 256 du Code de la Sécurité routière, leur porte-parole me laisse entendre qu'ils ont choisi de tolérer la chose et me renvoie à Transport-Canada, qui approuve les normes de fabrication des voitures au pays.

Or, comme d'autres intervenants l'ont mentionné, Transport Canada fait la sourde oreille (c'est le cas de le dire). Même absence de réaction de la part des autorités municipales montréalaises, sauf parfois un vague accusé de réception. Ce n'est pas un problème dont on parle sur la place publique parce qu'il est encore limité à un nombre restreint d'utilisateurs. Celui-ci est cependant en nombre croissant et les signaux sonores en question ont tendance à être de plus en plus forts, prolongés et nombreux pour chaque véhicule.

J'en suis venu à la conclusion que la seule façon de tenter d'enrayer le problème est d'intenter une poursuite conjointe en dommages et intérêts conjointe contre Transport Canada et l'Association des fabricants d'automobiles du Canada, ainsi que tous les concessionnaires au pays qui prônent l'utilisation de ce système de verrouillage barbare et dangereux.

Avis donc aux avocats spécialisés dans les recours collectifs. Car il y a ici dommage à la santé et à la sécurité pour toute la population, y compris pour les détenteurs de ces calamités qui, dans bien des cas, ignorent les réglementation en vigueur et ne se voient pas offrir d'autres options par leur con-cessionnaire.

Clément Fontaine
Montréal

Polluxx a dit…

Montréal, 29 septembre 2010

Honorable Sam Hamad
ministre des Transports du Québec

Objet : Verrouillage des portières d'auto par télécommande avec émission de coups de klaxon 


Monsieur,

J'ai vainement tenté de sensibiliser les fonctionnaires de votre ministère aux problèmes causés par le dispositif de verrouillage à distance qui actionne l'avertisseur (klaxon) des voitures. Cet équipement est devenu standard sur un nombre grandissant de véhicules neufs vendus au Québec, fabriqués notamment par Nissan, Mazda et General Motors. 

Il ne s'agit pas ici d'un système d'alarme qui se déclenche en cas de tentative de vol et qui pourrait faire l'objet d'une mesure d'exception selon l'article 255 du Code de la sécurité routière du Québec, mais d'une télécommande qui signale le verrouillage des portières par l'émission d'un ou plusieurs coups de klaxon. Selon l'article 256 de ce même Code, l'avertisseur sonore ne doit servir qu'en cas de nécessité lors de la conduite, dans le but évident de prévenir des accidents. Le détournement de son usage par nos chevaliers de l’industrie automobile compromet la sécurité de tous les usagers de la route, en plus d'augmenter le niveau de pollution sonore causé par le parc grandissant de véhicules. C’est rendu au point où je me fais réveiller la nuit par des voisins qui stationnent sous ma fenêtre en continuant d’utiliser ce gadget imbécile.

Je vous demande donc :
1) d’ordonner aux fabricants automobiles et leurs concessionnaires de cesser immédiatement de munir les véhicules vendus au Québec de ce type de télécommande avec option de klaxon;
2) d’obliger les manufacturiers et concessionnaires concernés à rappeler et à modifier tous leurs véhicules munis d'un tel dispositif vendus au Québec depuis au moins les cinq dernières années.



M. Clément Fontaine
(adresse supprimée sur internet)
Montréal

c.c. Louise Beaudoin, députée de Rosemont

Michel Virard a dit…

Félicitation Monsieur Fontaine. J'espère que ça bougera plus qu'avec Transport Canada dont je n'ai jamais eu de réponse.

Il se trouve que j'ai loué une voiture hier ... et je me suis retrouvé avec ce même gadget imbécile impossible à débrancher facilement. (Nissan Maxima) C'est vraiment enrageant.

Michel Virard

Philippe a dit…

Une petite suggestion pour vos voisins qui ont une automobile avec klaxon dérangeant. Faire distribuer à toutes les portes sur votre bout de rue par une personne non connu de vos voisins un dépliant qui dirait quelque chose comme : MERCI! Nous aimons tous la tranquillité de notre quartier. C'est pourquoi la grande majorité des gens désactivent le système de verrouillage bruyant que certains concessionnaires installent sur les voitures pour attirer l'attention. En le désactivant vous évitez la nuit de réveiller les voisins. Le jour vous évitez de déranger ou réveiller les voisins: malades, à la retraite, en vacances, bébés, travailleurs de nuits qui dorment le jour. Vous évitez également de faire sursauter et déranger les passants, les cyclistes et les autres automobilistes.

Vous avez déjà désactivé votre klaxon? Bravo. Conservez ce feuillet pour mettre sur le pare brise de la prochaine voiture qui vous dérange.

KlaxNon

Michel Virard a dit…

Bon texte: je vais l'utiliser dans l'immeuble que j'habite.

Michel Virard

Polluxx a dit…

Plusieurs mois après avoir entrepris des démarches auprès de nos trois paliers de gouvernement er deux avocats, je déclare forfait. Seul le Ministère des transports fédéral aurait le pouvoir de bannir ce dispositif nuisible et imbécile. Or la volonté n'y est pas.

Nous en sommes donc réduits à faire appel à ce qui reste de sens civique chez ces propriétaires de voiture, dont certains ont peut-être l'excuse de souffrir d'une altération de leur audition. Beaucoup de citadins semblent s'être immunisés contre le bruit, voire y ont pris goût. On l'assimile à tort à une manifestation de vie et de fête. Comment expliquer autrement l'abondance d'activités tapageuses à Montréal, qui semble même s'en être fait une spécialité: concerts amplifiés en plein air, courses automobiles glorifiées, feux d'artifices avec pétarades, silencieux trafiqués, musique d'ambiance souvent agressive dans tous les commerces, circulation aérienne intense, "klaxonage" à tout propos et j'en passe.

Philippe a dit…

Lettre au lecteur envoyé aux journaux de Montréal.

Comment déranger ses voisins 101

Verrouiller sa voiture avec un système sonore la nuit alors que les voisins dorment la fenêtre ouverte à cause de la chaleur. Ne pas oublier de bipper également le jour car durant les vacances les voisins se reposent peut-être. Ne pas oublier les bébés, les malades, les retraités qui font des siestes le jour. Sur les rues commerciales, faites sursauter les passants et ceux qui prennent une bière sur la terrasse. Si vous aimez vraiment cela, n'oubliez pas de déménager proche d'une rue commerciale, d'un débarcadère de garderie, ou d'école ou encore près du stationnement d'un commerce car BIP alors là, vous BIP-BIP allez être servi. Tout cela pour que les fabricants puissent faire remarquer leurs voitures (ou peut-être les faire vandaliser par des voisins excédés et ainsi se faire plus d’argent).  Pourtant nous sommes tous capable de verrouiller silencieusement nos maisons, pourquoi pas nos voitures?  Pourquoi avertir les voleurs que nous partons/arrivons à tous les jours à la même heure.  Joignez la majorité silencieuse, lisez votre manuel d’instruction de votre voiture et désactivez le système de verrouillage sonore (au besoin demandez à votre concessionnaire).

Philippe a dit…

Nous avons trouvé un avocat qui est prêt à examiner le dossier pour intenter possiblement un recours collectif. Nous avons cependant besoin des coordonnées de quelques personnes qui ont déjà subi des désagréments causé par les systèmes sonore de verrouillage de voitures. Écrivez moi à cede@ca.inter.net. Merci.

Pierre a dit…

J'ai enfin compris pourquoi et surtout 'pour qui' les fabricants de voitures insistent pour installer ces systèmes d'avertissements qui nous dérangent tant.

Ce n'est pas pour les sourds, ça c'est certain. Les pauvres n'entendent pas le mécanisme de verrouillage mais ils n'entendront pas plus le hurlement du klaxon.

Non, c'est pour les aveugles, bien sûr ! Comme ils ne peuvent pas voir le clignotement des lumières, ni à l'intérieur de la voiture, le petit bouton en position verrouillé, alors c'est le klaxon qui les assure que leurs portières sont bien verrouillées.

Il fallait y penser...

Pierre Cloutier

---

Barry Lane a dit…

Bravo encore pour votre texte Philippe. J'en ai raz bol de cette commercialization gratuite de notre espace publique. C'est inacceptable. Je suis prés de vous aider. Je suis anglophone, mais je reste à Québec.

andré dit le boulanger a dit…

Bonjour à tous,


Récemment, j'ai envoyé cette question au volet A VOTRE SERVICE du Téléjournal de Radio-Canada, sur Facebook.

Une question pour la chronique A votre service : Est-il légal que les automobilistes utilisent leur klaxon, avec le télécommande, pour ouvrir et débarrrer leurs portes de voitures ? L'usage du Klaxon est un code de sécurité routier et non un gadget. Certains disent même que les fabriquants sont très heureux de cet usage car ainsi l'automobiliste annonce à ses voisins qu'il a une nouvelle voiture.

On m'a répondu : Bonne question.

Alors je pense que si vous la posiez aussi ça pourrait stimiler le journaliste à y répondre ;0)


Sinon, j'attends encore un peu pour savoir si Philippe Schnobb va faire un topo sur le sujet.

On se donne des nouvelles ;0)


andré

André dit leboulanger

Philippe a dit…

Reçu de notre conseillère de ville dans Ahuntsic-Cartierville.

Bonjour M. Rachiele,

j'ai bien reçu votre lettre et je suis d'accord avec vous, ces systèmes sont une nuisance sonore. Je me suis moi-même demandé si la Ville pouvait quelque chose dans ce dossier, et ce il y a déjà quelques années. A priori, je pense que, malheureusement, la Ville n'a pas beaucoup de pouvoir dans ce domaine. A part, comme vous le mentionnez, de demander aux résidants de désactiver ce système.

Je vais revérifier avec des collègues pour voir ce que nous pouvons faire à notre niveau.
je vous invite toutefois à contacter dès maintenant les députées provinciales de notre quartier puisque c'est le gouvernement du Québec qui a le pouvoir de normer des produits, par exemple le verrouillage automatique sonore.

Je vous souhaite une bonne journée,

Emilie Thuillier
Conseillère de Ville du district d'Ahuntsic
Ahuntsic-Cartierville
emilie.thuillier@ville.montreal.qc.ca
514 868-5242
555, Chabanel Ouest, 6e étage
Montréal (Qc) H2N 2H8

Philippe a dit…

Réponse de l'AABV (association antibruit de voisinage en France)www.aabv.fr

Bonjour,

Merci de votre message et de l'intérêt que vous portez à notre activité.

A vrai dire, le problème que vous évoquez nous est complètement inconnu : nos voitures se verrouillent à distance par un signal codé transmis par infrarouge, complètement silencieux. A moins que je ne sois pas au courant, cette nouvelle technologie n'a pas (encore) traversé l'Atlantique ; espérons que nous en serons épargnés !

Bien cordialement
Daniel Marchal

B Parent, Repentigny a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec votre opinion M Philippe, c'est comme si je l'avais moi-même écrit.

L'été je me fais réveiller très souvent par un klaxon. Je dors maintenant avec des bouchons. Je songe même à déménager. Je ne suis plus capable d'aller en camping, je ne comprend vraiment pas pourquoi ils continuent d'utiliser leur foutu klaxon même en camping où la quiétude est souhaitée. Un jour, j'ai osé demandé à mon voisin de site ne pas utiliser son klaxon et je me suis fait d'aller me ......

J,en parle au bureau mais j'ai l'impression qu'il trouve que j'exagère, que je suis un extra-terrestre.

Pourtant, l'article 256 du Code de la Sécurité routière stipule ''Sauf en cas de nécessité, nul ne peut utiliser l'avertisseur sonore d'un véhicule routier''.

Moi, ce qui me fait vraiment peur, c'est jusque où la technologie nous empoisonnera la vie avec le bruit. J'ai peur que ce ne soit que le début.

Benoit Parent, Repentigny,QC

Leslie Ceaser a dit…

Je recommanderai à tous ceux qui recherchent un prêt commercial à M. Benjamin qui m'a aidé avec un prêt de quatre millions USD pour démarrer mon entreprise et c'était rapide.Lors de l'obtention d'un prêt de leur part, il était surprenant de voir à quel point ils étaient faciles à travailler. sécurise. Ce fut définitivement une expérience positive, évitez les arnaqueurs ici et contactez M. Benjamin On. 247officedept@gmail.com. WhatsApp ... + 19893943740. si vous recherchez un prêt commercial.